Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/5080e13400c867bbda0cf0d72d6dada3/web/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2695

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/5080e13400c867bbda0cf0d72d6dada3/web/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2699

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/5080e13400c867bbda0cf0d72d6dada3/web/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3581
Heel-and-Toe – Honoris Cars

Heel-and-Toe

How about a bit of technique?

What?

Non, ce n’est pas une position de yoga ni un pas de danse classique !!!! Quoiqu’en regardant certains maîtres de la discipline, on peut vite se laisser aller à penser que c’est aussi un art, et sous une forme plutôt noble.

Ce premier sujet pilotage tombe à pic car il nous a valu une belle pédale sur mesure pour notre Lotus Exige toute neuve. Alors le talon-pointe “Kowwââcéssa” ? En pratique, vous vous retrouvez sur circuit à la fin d’une accélération avant l’entrée d’un virage (et avec une voiture en boîte manuelle !!!), que devez-vous faire ? On parle bien d’un usage sur circuit car sur route il conviendra de rouler de la façon la plus safe et fluide possible. Ça fera plaisir aux personnes en face, aux hérissons suicidaires et au passage à votre permis de conduire également…

Il convient forcément de freiner (fort, et de façon dégressive si possible, mais là c’est une autre histoire) afin de décélérer la voiture car les lois de la physique sont ce qu’elles sont et une courbe qui doit être abordée à maximum 80km/h ne passera pas à 230km/h, sur ce point je pense que l’on est tous d’accord… En plus de limiter l’énergie cinétique de votre convoi, cette démarche à pour second but de faire un transfert de masse sur le train directeur de la voiture afin de charger les roues avant qui vous permettront d’avoir une voiture qui ne sous-vire pas, garde du grip de l’avant et se place au millimètre. Cela semblera encore plus logique aux pilotes de 911, dont le moteur placé “en porte à faux” sur l’essieu arrière engendre l’impression d’avoir un avant léger et la désagréable sensation que la voiture “tire tout droit” en entrée de courbe si la démarche n’est pas bien exécutée.

How?

Jusque-là c’est simple, on “tape dans les freins tout ce qu’on peut”. Mais à ce moment que se passe-t-il ? L’avant de la voiture est chargé, donc l’arrière devient léger et vous devez probablement rétrograder un ou deux rapports pour réaccélérer de façon optimale avec un moteur bien dans les tours afin d’être sur la bonne plage de régime et d’avoir couple et puissance à la fois.

Si vous avez déjà essayé de passer la 2ème sur l’autoroute simplement en débrayant à 120km/h, vous avez fait connaissance avec un compagnon utile « en descente de col avec un camion de 40 tonnes et des freins en fin de vie » mais un peu traître sur piste à pleine vitesse… le frein moteur…

Donc que se passe-t-il quand on applique beaucoup de frein moteur (pour une propulsion) sur les roues arrière quand ce dernier est déjà très léger car en phase de freinage ? Et bien les roues se “bloquent” et là c’est tête-à-queue, potentiellement le bac-à-sable ou à gravier et autres réjouissances coûteuses…

Il faut donc synchroniser le régime moteur avec la boîte de vitesse, en donnant un petit coup de gaz. Les jeunes qui n’ont pas connu les boîtes de vitesses manuelles et autres habitués des boîtes de vitesse de faignant “à palette” ou double embrayage connaissent aussi cela : quand on rétrograde en tirant sur la palette, la boîte met un coup de gaz pour tout harmoniser toute seule, comme une grande et dans un beau “BROWAAAPP”.

Ça fait peur aux chats, plaisir au conducteur et ça impressionne le passager ou la passagère. Le talon-pointe consiste donc simplement à freiner AVEC LA POINTE DU PIED (fort on a dit hein !!!) tout en donnant un ou plusieurs coups de gaz AVEC LE TALON de façon à rentrer ses rapports avec la sérénité et tranquillité d’esprit d’une vache indienne.

A ne pas confondre avec le double débrayage, technique bien connue des pilotes de voitures plus anciennes dont les boîtes de vitesses n’avaient pas de synchronisation, mais là encore c’est une autre histoire et on ne va pas tout cumuler sinon certains vont avoir besoin d’un bon gramme d’aspirine.

In the Lotus

Pour en revenir à notre Lotus et après cette petite explication, on voit bien que d’origine, la pédale de gaz (à droite hein…) est trop courte pour aller la chercher avec le talon à moins de chausser du 14 (ce qui n’est pas notre cas), alors qu’avec la nouvelle belle pédale réalisée par notre carrossier préféré (allez voir nos partenaires), ça passe tout seul même avec mon “46 fillette”. Si vous faites du 62 alors à ce moment achetez une voiture automatique ou mettez-vous à la nage, je n’ai pas d’autres solution pour vous.

 

 

Videos are worth a thousand stills

En attendant que nous réalisions une vidéo d’explication, prenez déjà le temps de voir les liens YouTube ci-dessous.

Ne vous fiez pas à la mauvaise qualité de la première vidéo et regardez plutôt les pieds du pilote vers 1min 04 secondes. Il s’agit là du pur style d’essais pratiqués par les Japonais qui n’hésitent pas à matraquer sur piste de rarissimes Supercars, ce avec une maîtrise sans précédent et en toute décontraction. On adore !!!!

Dans la deuxième vidéo, on comprend l’utilité du talon-pointe en utilisation “très très très rapide”, par exemple à 45 secondes.

Comments are closed.